multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

jeudi 25 août 2016

Les Propriétés des particules praniques



Actuellement, la majorité des humains ne reconnaissent pas l’existence du prana, c’est à dire l’énergie de vie. Le prana est la substance vitale vibrante qui émane de toute forme de vie. Il est constitué d’une infinité de micro-corpuscules appelés particule praniques, des particules naturellement disponibles dans la matrice terrestre.



Les particules praniques nourrissent tout ce qui vit sur Terre et sont aussi générées par tout ce qui y vit. Elles sont l’énergie de vie qui, par sa nature même, est en constant mouvement. En outre, c’est grâce à elles que les règnes végétal, animal et humain peuvent exister. Elles animent également les élémentaux, les esprits de la nature et les dévas. Elles accentuent les vibrations des minéraux. En somme, elles assurent partout la pérennité de la vie. Sans elles, vous ne pourriez vivre. Vous les absorbez sans cesse dans l’air que vous respirez, dans l’eau et les jus que vous buvez, et dans les aliments vivants que vous mangez.

Les particules praniques sont omniprésentes. Bien que vous ne les reconnaissiez peut-être plus, vous avez la faculté de les voir, de les sentir, de les entendre, de les inspirer et les absorber par toutes vos portes de réception. Elles sont indissociables de votre vie. Vos cellules se nourrissent d’elles, que vous en soyez conscient ou non. Plus vous les accueillez consciemment et aussi les absorbez consciemment, plus elles stimulent le processus naturel de régénération cellulaire. Ce sont elles qui permettent à vos cellules de vivre et de se régénérer. Elles circulent tant dans votre corps physique et tous ses systèmes que dans votre corps éthérique et les autres corps subtils. Elles assurent la régulation de toutes vos fonctions physiques, de même que celle du circuit assurant leur distribution dans tous vos corps.

Cette intercommunication permet aux particules praniques de faciliter le métabolisme intracellulaire ainsi que les communications intercellullaires. Les fluides intercellulaires constitués majoritairement d’eau ainsi régénérée par le prana deviennent alors un substrat beaucoup plus propice à la croissance des cellules et aux déplacements de certaines d’entre elles. Les messages codifiés transmis par le prana dans les membranes cellulaires et nucléaires activent et stimulent les différents mécanismes de la régénération cellulaire.

A l’opposé, la sous-alimentation pranique entraîne une réduction de la vitalité et de la mobilité cellulaires, puis une altération des facultés de communication intercellulaire, ce qui amène un accroissement progressif de la dégénérescence cellulaire et, par conséquent, un vieillissement prématuré de l’individu.

Vous définissez l’espérance de vie de l’humain en vous basant sur des statistiques construites à partir d’informations passées. Vous négligez la longévité potentielle réelle de la race humaine pare que vous ne la connaissez pas. Votre espérance de vie est alors déduite de lala longévité réelle altérée par des conditions de vie insatisfaisantes pour le corps physique. Depuis le Moyen Age, la longévité réelle a presque triplé. Depuis deux siècles, elle a doublé. Plus les conditions de vie sont favorables, plus l’efficacité du processus naturel d’auto-guérison augmente.

Bien que les conditions de vie se soient améliorées, vous savez fort bien qu’elles sont loin d‘être optimales. L’hygiène physique personnelle, les conditions de salubrité publique et l’alimentation sont nettement meilleures, mais qu’en est-il vraiment de l’hygiène psychique et de la nourriture énergétique ?

De plus en plus d’humains s’éveillent à la relation évidente entre la psyché, c'est-à-dire une bonne santé psychique, et la santé du corps physique. Une poignée seulement réalisent que la nourriture subtile est plus importante encore que l’alimentation physique en ce qui a trait à la santé psychique et physique de l’être.

Alors si vous le voulez bien, résumons tout ce qui facilite l’accueil et l’absorption des particules praniques :

-     -  la conscience de l’existence du prana
-    -   un taux vibratoire élevé
-    -   l’intention claire de s’en nourrir
-    -   la respiration consciente
-    -   l’alimentation consciente
-   -    la disponibilité des portes de réception
-     -  la visite de lieux naturels

Les capteurs dans votre nez, votre bouche, votre glande tyroïde, ainsi que dans les pores de votre peau et de votre corps éthérique captent les particules praniques et en transmettent instantanément la codification à votre système nerveux central. Ce dernier retransmet l’information aux cellules. Cette information codifiée aide les cellules à retrouver ou à conserver leur fréquence vibratoire normale. Simultanément, les capteurs cheminent les particules dans les voies respiratoires et dans les nadis   du système énergétique. Les particules vont alors entrer en contact avec les champs d’énergie des cellules en interrelations les unes avec les autres.

Lorsqu’une cellule vibre à sa fréquence optimale naturelle, sa faculté de régénération est optimale. Les particlues praniques aident chaque cellule à retrouver cette fréquence optimale et, ainsi, favorisent la régénération cellulaire dans son ensemble.

Sanctus Hermanus canalisé par Pierre Lessard


Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité