multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

jeudi 2 mars 2017

LA TRANSMUTATION DE L’HOMME et ses effets


Voici une synthèse des transformations du corps physique et énergétiques de l’Humain à l’heure actuelle. Ces transformations sont celles du Grand Œuvre de transmutation de la Terre et de l’humanité qui produira un nouvel être dans un nouveau monde.

L’être humain a amorcé un long processus de transmutation qui provoque des changements majeurs. Ces changements se manifestent différemment selon deux étapes. La première en est une de transition durant laquelle les changements s’opèrent. Le corps est alors déréglé et son fonctionnement est difficile. Puis il y a l’étape post-transmutation. Les changements sont alors terminés, le corps est rééquilibré et ses capacités, renouvelées. En d’autres termes, il y a les effets transitoires de la transmutation, soit les dysfonctionnement durant la mutation, puis les effets terminaux de la transmutation. Si le corps est en déséquilibre durant les transformations, il présent des facultés nettement supérieures par la suite.



LES EFFETS DE LA TRANSMUTATION

La fatigue / Le corps physique montre une fatigue anormale, mais naturelle puisque tout en lui est en mutation. La structure cellulaire ou génétique est en réorganisation et en expansion. Les corps subtils se restructurent aussi. Toutes les glandes se transforment et modifient leur rythme ou leurs sécrétions. Des déséquilibres hormonaux quasi constants exigent un rééquilibrage tout aussi constant. Les organes présentent des déséquilibres à cause des changements dans les glandes et la structure cellulaire.

Toutes les glandes sont en mutation, dont les surrénales et la thyroïde qui provoquent le plus de fatigue.

Le sommeil est fortement perturbé chez plusieurs. D’abord parce que le système nerveux est davantage sollicité par le travail en cours, et ensuite parce que l’activité électromagnétique a augmenté (causée entre autres par l’explosion croissante au rayonnement des appareils sans fil).

Pour faciliter la mutation et réduire l’intensité de la douleur associée à la fatigue, vous devez tous vous offrir des pauses durant la période diurne. Et durant la nuit, vous devez mieux vous détendre, même si le sommeil est absent, léger ou perturbé. La méditation et la visualisation d’une vie plus joyeuse apporteront un réconfort. Après la transmutation, soit lorsque tous les systèmes auront complété leur changement, non seulement la fatigue sera résorbée, mais une vitalité accrue sera ressentie. Votre corps physique sera plus fort, plus résistant, plus souple et mieux adapté à toutes les conditions. Vous aurez la capacité de vivre à une fréquence à laquelle vous ne serez plus affectés par les ondes électromagnétiques.

Le système nerveux central /  Le cortex cérébral, ainsi que l’hypophyse et l’hypothalamus constituent le poste de commande. Ce système est donc évidemment fort sollicité. Les stimuli électromagnétiques intensifiés par l’environnement saturé d’ondes causent des dérèglements majeurs du système nerveux. L’hypersensibilité électromagnétique est le signe avant-coureur du grand mal de notre siècle. Durant la transition, le système nerveux est plus fragile. Vous avez des pertes de mémoire superficielles, mais fréquentes et des difficultés de conceptualisation. Vous vivez un déséquilibre hormonal permanent. Votre système est en mode continu de rééquilibre hormonal. Vous êtes plus vulnérables, plus tendus et nerveux. La propension aux déséquilibres psychotiques et névrotiques est plus élevée. Vous êtes également plus susceptibles de faire une dépression.

Bous avez froid souvent lorsqu’il fait chaud et à l’opposé, vous avez des sensation de chaleurs extrêmes peu importe la température ambiante. Ces chaleurs ne sont certainement pas toutes dues à la ménopause – d’ailleurs souvent à la fois prématurée et prolongée.

Après la transmutation de l’hypophyse, votre mémoire sera beaucoup plus vive. Toutefois, elle sera moins utile car vous aurez développé la faculté de puiser instantanément dans la connaissance nécessaire à la situation.

L’équilibre hormonal et la régulation du métabolisme de votre corps seront effectués par l’hypophyse en communication avec les membranes cellulaires. Vous aurez une grande capacité d’adaptation aux conditions extrêmes de votre environnement grâce au nouvel hypothalamus.

La glande thyroïde / Durant la transition, la majorité des humains vivront des déséquilibres de la thyroïde et souffriront donc d’hypothyroïdie ou d’hyperthyroïdie. Cela générera de l’arythmie cardiaque et respiratoire, de la fatigue, ainsi que des symptômes de dépression.

Après la transmutation, la thyroïde sera complètement transformée. Elle aura même la faculté d’extraire l’oxygène et le prana de l’eau. Vous aurez alors le choix de respirer l’air et le prana, ou de les extraire de l’eau que vous buvez. L’équilibre et la régularisation de votre métabolisme et seront alors totalement assurés par l’hypothèse, en communication constante avec chacune des cellules de votre corps.

Le thymus, les cellules et l’ADN / Durant la transition, vos cellules sont agitées par la mutation de l’ADN. Elles sont plus sensible set réagissent davantage à vos émotions et au stress. Elles réagissent plus rapidement et plus intensément. Après la transmutation, le thymus aura terminé sa croissance. Il activera alors totalement les facultés de régénération naturelle du corps. Il permettra aux tissus de se reformer, aux organes et aux membres de se recréer. Il vous assurera une capacité complète d’auto-guérison.

Les membranes de vos cellules constituent le véritable cerveau. Elles sont mues par des ondes qui transmettent les orientations de votre esprit. Elles seront alors hypersensibles et permettront ainsi une réactivité instantanée. Cela guidera votre système immunitaire devenu dès lors fort puissant.

La structure génétique de votre ADN, qui compte actuellement des hélices portant les gènes, aura créé cinq nouvelles paires d’hélices physiques et vibratoires et une hélice autonome vibratoire qui agira comme antenne centrale de cette structure multidimensionnelle. Celle-ci assurera l’adaptabilité et une régénération cellulaire instantanée. La treizième hélice, de nature vibratoire, assurera l’actualisation du bagage génétique physique, psychique et énergétique, en fonction de votre évolution personnelle. Le bagage génétique sera ainsi adaptable par l’individu lui-même à un certain niveau fréquentiel.

Le système reproducteur et les gonades / Etant donné la turbulence hormonale créée par la transmutation de l’hypophyse, l’activité des gonades (ovaires et testicules) est aussi perturbée. Durant la transition, la ménopause est vécu de plus en plus jeune. Pour plusieurs femmes déjà, le début de la quarantaine est marqué par des symptômes de pré-ménopause. En outre, la ménopause entraîne plus d’effets, notamment une hypersensibilité, qui perdure plus longuement. Les périodes d’andropause chez les hommes sont plus marquées et les difficultés érectiles se présentent chez le tiers d’entre eux. Une baisse de fertilité est aussi observée tant chez la femme que chez l’homme.

Les effets post-transmutation seront totalement opposés. La ménopause se présentera beaucoup plus tard, plus près de la soixante, et ses effets seront quasi nuls. Nous assisterons à un accroissement de la fertilité et les femmes enfanteront à un âge beaucoup plus avancé, soit jusqu’à la ménopause, et ce, sans risque aucun.

Les surrénales / Sur-sollicitées durant la transmutation, les surrénales ne peuvent répondre aux demandes du corps. Elles s’épuisent rapidement et génèrent un état de lassitude et de faiblesse. La transmutation fera en sorte qu’elles sécréteront un taux d’adrénaline et de cortisol beaucoup plus élevé, dona t lieu à une puissance réactionnelle deux à trois fois supérieure à celle d’aujourd’hui. Une nouvelle sécrétion agira comme un agent de neutralisation des effets du stress dans les muscles et dans le sang.

Les corps subtils et leur structure / Le corps éthérique est le premier à vivre les transmutations et leurs effets. Avant que les transformations cellulaires et organiques ne se manifestent dans le corps physique, elles s’effectuent dans votre corps éthérique. La mutation de ses composantes fait en sorte que vous ressentez davantage les mouvements et les activités y survenant. Durant la transition, vous pourriez avoir de la difficulté à identifier et à localiser plusieurs sensations ou malaise, puisqu’ils ne sont pas des signaux lancés par le corps, mais des effets de la mutation. Par la suite, vous pourrez ressentir les signaux du corps éthérique avant même qu’ils ne se manifestent dans votre corps dense. Dès que des conditions non favorables à votre équilibre existent, qu’elles soient physiques, émotionnelles ou mentales, votre corps le signale en créant un déséquilibre qui engendre un malaise. Les changements du corps éthérique font en sorte que vous sentirez le mouvement, sinon le malaise, bien avant que votre corps physique n’en soit affecté. 

Ainsi, la sensibilité du corps éthérique vous permettra de modifier certains aspects de votre vie avant que des effets négatifs ne se manifestent physiquement.

Le corps émotionnel intensifie le rythme de la circulation de l’information dans sa structure. Avec l’élévation du niveau de conscience, il active le chakra de la clairsensitivité. Il fluidifie le pont émotionnel entre lui et le chakra du plexus solaire en provoquant une sensitivité accrue des émotions et des charges mémorielles. La sensibilité, la sensitivité et la clairsensitivité intensifiées vous permettront de vivre plus intensément les émotions et de vous libérer plus naturellement de vos charges mémorielles karmiques. Ainsi, vous réduirez progressivement la création de bouchons émotionnels jusqu’à les éliminer totalement. Des bouchons qui réduisent la circulation énergétique laissent place à des submergements et ralentissent votre évolution.



Durant la transition, le corps mental crée beaucoup de tensions. Il se perméabilise de telle sorte que la connaissance subtile multidimensionnelle circule de plus en plus. Le pont de la perceptivité entre le corps mental et le chakra du troisième œil se fluidifie. Tout cela déclenche beaucoup de mouvements et un afflux de perceptions qui vous déstabilisent peu à peu en intensifiant votre perceptivité. Cela vous ouvre à l’univers et stimule l’élévation de votre niveau de conscience. Durant cette période, les hommes connaissent un accroissement des déséquilibres d’ordre psychotique. Cela est causé par leur difficulté à gérer l’information nouvelle et subtile. La présentation métaphorique de la connaissance subtile crée de la confusion chez certains, qui tentent alors d’intégrer la métaphore à leur réalité terrestre plutôt que le sens de cette métaphore. Bien sûr, les hommes qui auront régularisé cette situation en premier pourront alors aider ceux qui vivent toujours des difficultés.

Jusqu’à maintenant, la structure des corps subtils se développait durant les sept premières années de la vie terrestre. Elle se construisait selon le niveau de conscience des hommes, soutenant l’équilibre dans une vie terrestre. Puisque l’homme s’éveille à sa multidimensionnalité, la structure vit une transmutation pour assurer un équilibre dans une vie plus universelle. Ainsi, la structure se transforme afin d’atteindre un équilibre avec la matrice universelle plutôt qu’avec la matrice terrestre. Au cours du processus, vous vivrez de très grandes tensions du système nerveux central qui se répercuteront dans votre corps physique. Par la suite, vous sentirez plus de légèreté et de liberté associées à une intensification de vos facultés extrasensorielles.

EXTRAITS d’entretiens publics de Sanctus Hermanus canalisés Pierre Lessard

 Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/