multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

DEFINITION de la multidimenisonnalité




En effet, à l’époque où la 3D, 4D et 5D commencent à se faire une petite place dans le dico des gens branchés, la notion de “dimension” s’arrête à la surface des choses. C’est facile à prouver. Il suffit seulement d’entendre les questions posées à ce sujet, mais surtout de voir avec quelle profondeur est déjà incrustée la croyance du « suis-je en 3D, 4D ou 5D » ?

Le simple fait de poser la question comme ça démontre une méconnaissance profonde de ce qu’est une dimension mais surtout cette fameuse multidimensionnalité. Ce dernier mot est composé de “multi” qui veut dire plusieurs. Alors, comment répondre à la question “suis-je en 5D ?” quand on est dans plusieurs à la fois ?

Voyez-vous combien c’est facile de démontrer que nombre de gens sur le chemin de l’Ascension utilisent des termes sans savoir vraiment de quoi il retourne. Vous me direz que c’est pas nouveau car une palanquée d’autres mots sont déjà passés à cette moulinette de l’approximatif tels que amour, liberté, fraternité et bien d’autres !

Alors, avant de vous mettre tout ça au clair, commençons déjà par un axe de multidimensionnalité que tout être humain connait et vit chaque jour. En effet, par définition, chaque organisme vivant est un assemblage de plusieurs dimensions simultanées sinon il ne pourrait exister, tout simplement.

Prenons la 1ère dimension qu’est la matière, tout bêtement. Sans matière, vous n’auriez pas de corps physique. En regardant donc ce dernier, vous comprenez qu’à lui tout seul c’est déjà toute une exploration gigantesque. En effet, ce corps est composé de multiples parties s’imbriquant les unes dans les autres qui sont toutes solidaires entre elles.

Si elles ne l’étaient pas, vous ne pourriez tout simplement pas marcher, bouger un bras ou tout bêtement faire quoi que ce soit en ce monde. Si la médecine officielle a mis tant de siècles à découvrir le « comment ça marche » afin de pouvoir le réparer, imaginez un peu la complexité du fonctionnement d’un corps physique.

Ainsi le corps physique est une dimension et c’est celle qui est de plus basse vibration. J’appelle ça le véhicule ou l’équivalent d’une voiture complète. C’est une dimension à laquelle nous devons porter notre attention régulièrement (se laver, marcher, faire du sport par exemple), et que s’il en manque un bout (un bras, une jambe ou un sein), ça changera forcément votre vie et votre vision du monde.

La seconde dimension est ce qui l’anime. C’est le corps énergétique (ou éthérique si vous voulez). Communément, on voit plutôt ce corps comme le corps de la santé. En effet, qui n’a pas à gérer sa santé et sa forme ? Tout le monde y passe, même lorsque l’on est jeune et insouciant au point de l’esquinter rapidement (la jeunesse) par des méthodes de destruction massive (cigarette, alcool, sucres et malbouffe).

Tôt ou tard, vous allez être obligé de gérer ça en pleine conscience car ça fera vraiment partie de votre quotidien. Voyez, cela fait déjà deux dimensions à vivre en même temps et c’est loin d’être une mince affaire, surtout quand on commence à avoir de la bouteille… 

Rien que ces 2 dimensions à elles seules remplissent nombre d’heures de votre journée (réparation, entretien et utilisation, soit se soigner, se laver, manger, bouger son cul pour ne pas devenir un légume…).





Passons donc maintenant à la 3ème dimension qu’est le corps mental. Ce dernier a pour objectif de gérer normalement les deux premières dimensions dans la 3D (celle de l’action dans un environnement matériel) et d’obéir à une autre dimension appelée Âme. C’est, en quelques sorte, le chauffeur de la voiture ou du taxi de l’Âme.

Imaginez donc que cette dimension comprend la conduite du véhicule (lire, écrire, comprendre le dialecte et les mœurs locales pour avoir le permis de conduire) tout en cumulant la fonction d’obéir aux ordres et de les exécuter dans la joie et la bonne humeur. Dit autrement “être au service de…” la 4ème dimension qu’est notre Âme.

Cette “3D”, elle aussi, prend beaucoup de temps dans notre vie. Surtout qu’elle est collée d’un truc que l’on appelle le corps émotionnel. Ce dernier n’est pas piqué des vers car, lui aussi, il donne du fil à retordre à nombre d’entre nous. Ce corps émotionnel est d’une certaine manière une dégénérescence 3D d’un truc que l’on appelle les sentiments.

En effet, le sentiment est le corps qui anime la 4D (le cœur – l’Âme) mais qui, au contact du mental-égo, est devenu un truc aussi tordu que l’égo. Je pourrais presque dire que les émotions sont les guenilles de l’égo. Sans émotions, votre égo ne pourrait avoir la mainmise sur vous… Et comme l’égo manipule notre mental selon ses voies, les émotions vont dans la même direction…

Dit autrement, quand on aura ascensionné, notre corps émotionnel aura subi grosso modo le même sort que l’égo, soit le cimetière. Je sais que cela peut être dur pour certains ou certaines d’entre vous mais cela ne changera rien au fait. C’est seulement quand vous saurez faire la différence entre le sentiment et l’émotion que vous comprendrez vraiment de quoi je parle.

Le sentiment c’est de la 4D, et cela n’a rien à voir avec les émotions de la 3D. Alors ceux qui veulent de l’adrénaline pour se sentir vivre et exister n’ascensionneront pas, tout simplement. En 5D, la paix et l’harmonie ne peuvent être compatible avec la colère, le ressentiment, l’énervement, l’impatience tous issus de l’égotisme…

En clair, ce n’est pas le chauffeur du taxi avec ses états d’âme qui va décider d’en faire qu’à sa tête. Ce chauffeur de taxi, s’il veut ascensionner, devra reconnaître que ce n’est pas lui qui décide de la destination et que son rôle premier est de conduire avec brio et sérénité ce taxi d’incarnation, ce véhicule d’expérimentation dans la dualité. Et ça, c’est un job à plein temps, un CDD qui sera gratifié par une monnaie universelle appelée amour inconditionnel.

Le trébuchement des pièces de monnaie de l’amour inconditionnel s’appelle la joie, et il s’entend super bien quand on est en paix ! Voici pourquoi lorsque vous êtes en joie, les gens viennent vers vous… Vous avez de la monnaie et ils veulent faire du business avec vous !

La 4ème dimension est donc celle  du “Trésor Universel” où la vibration du cœur fait tourner le compteur de votre richesse intérieure. Nous savons tous que, lorsque l’on est riche dedans, celle extérieure est de nettement moindre importance. Cette dernière intéresse plutôt celle du “Trésor Public” qui, d’une façon ou d’une autre, vous plumera de toute façon (et que vous n’emmènerez pas au Ciel…) !

Cette 4ème dimension demande, elle aussi, beaucoup d’attention car étant le siège de notre enfant intérieur, il nous faut être à l’écoute de ses babillements. C’est autant de boulot qu’un nouveau-né extérieur sauf que, dans ce cas, on n’a pas besoin de biftons pour le nourrir… Ainsi, comme il est dit, chacun recevra selon sa vibration, c’est-à-dire selon sa richesse intérieure.

Autant les 2 premières dimensions (corps physique et énergétique) sont le moteur de la Terre, autant les 3ème et 4ème dimensions sont le moteur de l’humain. La partie matérielle est gérée par la 3D (le mental) tandis que la partie vivante se trouve dans la 4D (le cœur).

Vous vous doutez bien que la 5ème dimension et la 6ème sont le moteur du Ciel. La partie basse, celle du support en rapport avec la Création, se verra en relation avec la 3D et la 1D. En effet, vos chakras masculins (1-3-5) sont le support (tel un moteur électrique) où l’énergie des chakras féminins (2-4-6) pourra circuler (le courant électrique).

Votre corps physique (moteur électrique) est alimenté par votre corps énergétique (électricité) afin de pouvoir bouger et offrir ainsi un véhicule de manifestation dans un environnement matériel. C’est le moteur appartenant à la Terre…

Ensuite, votre corps mental est le support, le moteur électrique où va pouvoir circuler l’énergie appelée sentiment et que nous appelons le corps émotionnel. En effet, le corps émotionnel n’est qu’un sous-produit falsifié du corps de sentiment qu’est l’âme ou l’enfant intérieur. Ceci est donc le moteur de l’humain.

Enfin, le moteur du Ciel est composé d’une partie matérielle (le moteur appelé “Verbe”) qui sera alimentée par le courant de l’invisible appelé rêve, intuition ou assimilé. Cette partie est en rapport avec les corps bouddhique et atmique sur lesquels je ne m’étendrai pas aujourd’hui.

Par contre, il existe un corps que l’on dit spirituel qui est à l’image du corps émotionnel, un sous produit “humain” de l’émanation directe du petit Soi situé matériellement dans votre cœur physique mais qui est en rapport avec le moteur du Ciel, le moteur de l’invisible, le moteur d’une conscience vibratoire plus élevée que celle des deux premiers moteurs (celui de la Terre et de l’Humain).

Là encore, au grand dam des “spiritualistes”, on ne parlera plus de spiritualité en 5D car chacun sera son propre Maitre et ne suivra aucun enseignement “spirituel” puisqu’il aura intégré la loi de l’UN. En effet, la spiritualité n’est qu’un truc extérieur, une mentalisation de l’Être mais pas l’Etreté elle-même.




En clair, n’ascensionneront que les personnes vivant la chose réellement et non pas ceux qui pensent qu’ils vivent la chose. Bref, ÊTRE est donc un niveau de conscience dans l’action du maintenant, de l’ici présent et non une projection, même divine, de quoi que ce soit.

Nous ne pourrons prendre possession de notre corps d’Êtreté qu’à la seule condition d’abandonner nos corps spirituel et émotionnel qui ne sont que des  sous-produits de l’égo qui, lui aussi, trépassera. Dit autrement, tant que votre égo tiendra le pavé en disant qu’il est le chef et qu’il se maintiendra au pouvoir coûte que coûte avec toutes les bonnes raisons du monde (égotiques), vous continuerez à être son esclave.

En résumant un peu tout ça, vous en conviendrez que nous vivons nos multidimensionnalités actuelles comme une et une seule, alors qu’intimement et logiquement nous savons qu’elles sont emboitées les unes dans les autres comme des poupées russes dimensionnellement distinctes mais vibratoirement reliées.

Alors que pensez quand quelqu’un se demande s’il vit en 3D, 4D ou 5D ? Cela ne fait que confirmer son ignorance sur la multidimensionnalité qui l’habite. C’est en cela que notre égo peut nous mener par le bout du nez. Derrière son JE (égotique par définition), c’est son JEU en entier qui se tient.

Mais une fois que vous aurez pris conscience du mouvement indépendant de chacun de vos corps, vous saurez mieux en prendre la maîtrise (ce qui ne veut pas dire en prendre le contrôle !). Ainsi, quand une émotion vient foutre son bordel, regardez-là pour ce qu’elle est et dites lui bonjour tout simplement et sans jugement.

Idem pour une douleur physique, mentale ou autre, et vous verrez que tout d’un coup tout sera plus simple. Ceci vous permettra de prendre du recul, d’être un observateur attentif à vos différentes facettes et ainsi, grâce à la loi de l’UN, recoller les morceaux même antagonistes entre eux.

En effet, en étant dans un monde de dualité, il est illusoire de croire que vous pouvez garder que le positif et virer le négatif. Cela n’est qu’une illusion basée sur une croyance de séparation. Techniquement, là où il y a un moins, il y aura un plus car tout est en équilibre. Alors sachant cela, vous saurez que la vie dualitaire est un paradoxe permanent.

C’est en raccrochant les opposés-complémentaires par amour inconditionnel (et donc sans jugement) que vous pourrez retrouver l’UNité. C’est en étant dans l’acceptation pleine et entière de tout ce qui vous habite que vous retrouverez l’unité suffisante pour sortir du manège illusoire de la dualité.

Il n’y a donc plus rien à travailler, plus rien à purifier, mais seulement tout à accepter en paix et avec humilité. En prenant conscience de vos multidimensionnalités présentement en vous, vous démontrerez d’une manière vibratoirement indiscutable que vous avez compris que vous n’êtes qu’une conscience prenant conscience d’elle-même.

Aimez-vous vous-même et le monde vous appartiendra. En découvrant votre unicité, vous découvrirez par là même que vous êtes aussi le tout. C’est un paradoxe qui dit tout simplement que vous êtes au-dessus de la dualité, au-dessus de la séparation entre un plus et un moins, entre un moi et nous, car vous le savez déjà, nous sommes l’UN. Nous sommes chacun une facette qui donne la plus grande lumière au diamant appelé La Source.

Sans nous, sans chaque facette de toutes les formes de vie, La Source ne serait qu’un gros caillou brut de coffrage. La Source, en tant que diamant, est à l’image du moteur électrique alors que nous nous en sommes la vibration qui le parcourt.

En comprenant nos multidimensionnalités, nous ne faisons que donner un courant moins parasité. Il ne pourra qu’en résulter un meilleur rendement, une meilleure utilité afin de rendre ce diamant encore plus lumineux. Nous sommes ici pour embellir la Création de nos plus belles vibrations, alors commençons par découvrir que nous sommes des êtres jouant déjà dans de multiples dimensions, ici et maintenant en œuvrant à nous clarifier nous-mêmes.

C’est simple, il suffit d’être sincère par rapport à tout ce qui nous habite, à n’y porter aucun jugement pour ne plus séparer et automatiquement le programme de rassemblement des parties orphelines de notre être se fera d’abord en nous pour ensuite découvrir qu’il en est de même à l’extérieur.

La reconnexion à nos multidimensionnalités intérieures amènera conséquemment la reconnexion de nos multidimensionnalités extérieures que sont, par exemple, toutes les formes de vie qui nous entourent actuellement (autant les visibles que les invisibles).

Arrêtez donc de croire que vous n’avez qu’une seule dimension, celle de votre égo. Lui, il ne vous parlera que de 3D en vous faisant poser la question si vous êtes en 4D ou en 5D… Ainsi, si par miracle vous croyez que vous êtes en 4D (ou 5D ou 6D…), sachez que ce n’est qu’une projection et donc qu’une illusion de plus pour vous berner.

Vous êtes à la fois dans toutes les dimensions précitées et c’est seulement votre conscience qui se balade dans l’une d’entre elles ou qui regarde ce qui se passe en termes interactifs entre toutes vos dimensions intérieures et extérieures. Sortez du piège que vous êtes monobloc car en fait vous êtes un multifeuille !

Observez-vous et acceptez inconditionnellement ce qui s’y passe, et vous verrez que tout deviendra de plus en plus fluide. En lâchant prise, vos résistances, vos blocages deviendront fétus de paille devant le torrent d’amour qui se déverse en vous. Rouvrez les vannes de l’instant présent, en toute sincérité et humilité, et vous verrez que c’était pas si compliqué que ça !

PS : et pour ceux qui préfèrent les dessins, voyez celui de Espace-Temps et Activation Matricielle, relations.

Pour une petite révision sur les chakras, lisez les 7 plans d’harmonisation de l’être humain.