multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

mardi 23 mai 2017

INTER-AGIR SUR NOS ENERGIES SEXUELLES



La puissance de l'énergie Christique en nous (la puissance de l'Harmonisation divine en nous) fait en sorte que nous avons de plus en plus la capacité de voir ce qui n'est pas lumineux dans notre vie et de le transformer. Plus nous avons de lumière en nous, plus nous pouvons éliminer les éléments sombres que nous voyons. Les êtres qui vivent toujours dans la noirceur ne voient plus leurs éléments sombres et ne peuvent les transformer ou les éliminer. La lumière qui entre en nous grâce à la sexualité tantrique ou alchimique nous aide grandement à éliminer notre égo afin de revenir dans notre nature originelle d'essence, d'être véritablement lumineux !

Yeshua (Jésus) autrefois... a vécu un parcours tantrique intense, mais à son époque ce n'était pas encore le temps de dévoiler ces connaissances ouvertement, publiquement, car les égos étaient trop forts et se seraient simplement renforcis par ce genre d'expérience.




Aujourd'hui, au début de l'Ère du Verseau, les êtres sombres ne peuvent pas sombrer plus bas, et les êtres lumineux s'ouvrent de plus en plus pour prendre cette connaissance et apprendre à bien l'utiliser pour créer une nouvelle Civilisation sur la Terre. Yeshua (Jésus) a donc vécu un parcours tantrique intime avec une prêtresse en Égypte, lors de ses voyages initiatiques... et par la suite, avec son épouse, Myriam de Magdala (avec laquelle il s'est marié aux Noces de Cana, son propre mariage...) afin de se préparer à incarner avec grande intensité la puissance de l'énergie Christique pour finaliser sa mission publique. Seuls les disciples les plus proches de lui ont su qu'il avait un parcours tantrique intense et indispensable pour parvenir à faire tout ce qu'il a fait !

La sexualité tantrique, dans la théorie, n'est pas compliquée, mais dans la pratique, elle est très exigeante, elle demande de la volonté, de la lenteur, de la douceur, de la Présence... afin de canaliser vers le haut l'énergie sexuelle et non de l'amener au point extrême de l'orgasme (de l'expulsion du corps). Les amoureux tantriques expérimentés peuvent faire l'amour pendant une heure et se séparer par la suite, bien vitalisés, bien nourris par cette précieuse énergie sexuelle générée ensemble.

Des respirations profondes pendant x minutes sont aussi nécessaires parfois, pour éviter toute surcharge dans le bassin. L'homme et la femme peuvent s'étendre côte à côte ou s'asseoir l'un près de l'autre, et respirer en profondeur, calmement, pour finir de canaliser dans leur colonne vertébrale l'énergie sexuelle qui est encore présente dans leur bassin. Il est bon de faire l'amour tantrique le matin ou pendant la journée, plutôt qu'à la fin de la soirée, car ce type d'union qui énergise nous enlève le goût de dormir !

Il est aussi utile de bien communiquer avec notre partenaire, et au besoin de lui demander un temps d'arrêt pour laisser baisser l'énergie si elle est trop haute.

On peut utiliser comme image des montées d'énergie une échelle de 1 à 10. Dans nos jeux sensuels, l'énergie monte de 1 à 9, 10 est le point à éviter, c'est le point de l'expulsion de l'énergie.

Alors on apprend à communiquer à l'autre où nous en sommes 2, 3, 4... 7, 8, 9... 8, 7, 6... 7, 8, 9... 8, 7, 6, 5, 4, 3... On joue avec l'intensité et au besoin, on arrête complètement les jeux pendant quelques secondes ou quelques minutes, pour éviter de faire monter l'énergie trop haut .

Plus nous avons des moments d'union tantrique, plus le corps se recharge, rajeunit ou stabilise le processus de vieillissement. Et la vibration continue de monter, monter, monter... afin qu'un jour nous puissions nous immortaliser et ascensionner dans la 4ème dimension.

Un jour vient aussi où nous avons récupéré notre androgynie originelle (la somme des énergies masculines et féminines qui existent et qui font de nous un être parfaitement équilibré à ce niveau). À ce moment, nous n'avons plus besoin de nous unir sexuellement, nous n'avons plus d'élan pour le faire non plus car notre énergie est très haute et nous vivons dans un état de plénitude énergétique. C'est l'étape où la sexualité n'est vraiment plus nécessaire pour une âme, mais cela est en correspondance profonde avec son degré d'éveil ce qui est très différent de tous ceux et toutes celles qui rejettent la sexualité à cause d'un dégoût, d'un traumatisme, d'une interdiction morale ou religieuse, etc...

Les nonnes, les prêtres, les moniales, les moines et les ermites qui ont expulsé de leur vie la sexualité en pensant devenir plus spirituels se sont malheureusement grandement trompés, ils se sont déséquilibrés profondément et ont limité leurs possibilités d'éveil multidimensionnel. Yeshua (Jésus) n'a jamais enseigné cela et n'a jamais interdit les couples. Toutes ces règles peu intelligentes proviennent des lois religieuses humaines très inconscientes.

En dernier lieu, il est bon de savoir que la sexualité conventionnelle dévitalise tellement qu'elle conduit les êtres à être de plus en plus obsédés par la sexualité. En expulsant souvent de son corps l'énergie sexuelle, une carence énergétique se crée et l'individu a de plus en plus faim de sexualité pour se recharger. Mais comme il ne comprend rien au processus énergétique, chaque fois qu'il a une nouvelle expérience sexuelle, il amène encore l'énergie au point culminant de l'orgasme, de l'expulsion (cela concerne tout autant les hommes que les femmes, l'expulsion est en fait le moment qui est suivi rapidement d'une baisse d'énergie) et il se dévitalise encore et encore. Il aura donc de plus en plus faim !

C'est une spirale infernale, un cercle vicieux dont on ne peut sortir que par la revitalisation sexuelle, l'accumulation en soi de notre précieuse énergie sexuelle.

Les hommes qui sont pris dans ce cercle vicieux en viennent à penser presqu'exclusivement à la sexualité et deviennent des Don Juan et les femmes qui se trouvent elles aussi prises dans ce cercle infernal deviennent ce qu'on appelle des Nymphomanes. La sexualité tantrique guérit profondément les êtres de ces dynamiques étouffantes et aliénantes. Les grands initiés tantriques considèrent la dévitalisation continuelle comme un déséquilibre profond semblable à la boulimie au niveau alimentaire. Lorsqu'on expulse trop souvent notre énergie, on a faim, de plus en plus faim... et ce cercle infernal s'arrête uniquement lorsqu'on refait le plein énergétiquement sans expulser l’énergie hors de soi.



Je vous souhaite de découvrir les bonheurs véritables et l'autonomie relationnelle qui émerge lorsque nous vivons notre sexualité de façon tantrique. Il n'est pas indispensable que les deux partenaires fassent du Tantrisme. Dans un couple, celui ou celle qui conserve son énergie en retirera tous les bénéfices, même si son conjoint choisit de libérer ses énergies sexuelles. Mais naturellement, à long terme, il est plus agréable d'être en couple avec quelqu'un qui a un parcours sexuel semblable au nôtre. Alors il est bon que les célibataires découvrent ces informations afin de pouvoir en parler avec des conjoints potentiels qu'ils rencontreront... et ainsi choisir de ne pas commencer une histoire de couple avec une personne qui ne s'intéresse aucunement au Tantrisme.



Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité

NOS CORPS AFFECTES PAR LA SEXUALITE



Les grands clairvoyants qui voient un couple faire l'amour, voient une belle énergie dorée au niveau du champ éthérique qui enveloppe les deux amoureux. Lorsque l'expulsion de l'énergie sexuelle survient, cette belle énergie dorée se dissout, elle a été expulsée du corps !

Lorsque nous expulsons trop souvent cette énergie de notre corps, il s'affaiblit, il vieillit de plus en plus vite, les rides et les cernes augmentent rapidement, et tout notre potentiel s'affaiblit. Autrefois, les prêtres disaient que ceux et celles qui se masturbaient souvent pouvait devenir sourds ou idiots ! Il y avait un fond de vérité dans cela, en lien avec les enseignements profonds d'autrefois qui s'étaient perdus...



En fait, lorsque nous nous masturbons souvent, ou lorsque nous avons des relations de couples fréquentes qui se terminent toujours par une expulsion de notre énergie sexuelle, notre réserve éthérique s'affaiblit tellement qu'un moment donné elle n'est plus suffisante. À ce moment, nous devrons aller puiser l'énergie dont nous avons besoin pour nos orgasmes (nos dévitalisations) dans nos autres corps d'énergie: le corps astral (émotionnel), le corps mental (intellectuel), le corps causal (volitif ou créatif), le corps psychique (amoureux), le corps atmique (d'intelligence intuitive).

Ce processus se trouvera à dévitaliser graduellement nos différents corps plus subtils, et nous aurons de moins en moins d'énergie pour les émotions harmonieuses dans les arts, l'humour ou les jeux, de moins en moins d'énergie pour la concentration, l'étude, la réflexion ou la discussion soutenue, de moins en moins d'énergie pour créer, faire des projets lumineux, aimer, écouter nos intuitions...

Lorsque nous transformons notre sexualité de façon tantrique, nous vivons le processus inverse. L'énergie s'accumule en nous.

Graduellement, si nous vivons une démarche sincère, engagée, fidèle et amoureuse, notre kundalini (le feu conscient au bas de la colonne vertébrale) va graduellement s'éveiller... monter en nous, et activer nos 7 chakras (nos centres d'énergie). Les activités en lien avec ces centres seront graduellement facilitées :  maîtrise sexuelle (chakra de la base), digestion des expériences (chakra du bas ventre), harmonisation des émotions (chakra du plexus solaire), ouverture du coeur (chakra du coeur), communication lumineuse (chakra de la gorge), vision harmonieuse de la vie (chakra du front), compréhension spirituelle des expériences vécues (chakra du haut de la tête).

L'initiation véritable, le baptême véritable, c'est la transformation profonde de nos énergies sexuelles afin de subtiliser et spiritualiser notre vie. C'est la transmutation de ce qui est dense en énergie subtile. L'alchimie qui transforme le plomb en or.

C'est aussi ce qui est représenté par le symbole très ancien de la médecine: le Caducée de Mercure (la tige sur laquelle s'enroulent deux serpents et qui se termine par un globe et deux ailes, c'est le symbole de l'énergie sexuelle qui monte le long de la colonne vertébrale, des chakras, et qui vient illuminer un être et lui redonner ses capacités divines).

Tu peux aussi observer la puissance des métamorphoses chez les adolescents. Lorsqu'on voit à quel point ils se transforment lorsque les glandes sexuelles s'activent, nous avons une idée de comment l'énergie sexuelle peut également nous métamorphoser en tant qu'adulte.

L'énergie sexuelle bien canalisée à l'intérieur de nous (ce qui ne veut pas dire l'abstinence sexuelle mais plutôt l'union sexuelle tantrique avec circulation interne de l'énergie) vient activer nos glandes principales et cela enclenche toutes sortes de réactions positives. Par exemple, la nouvelle charge d'énergie vient contribuer à parfaire les formes de notre corps, hydrater notre peau, ajuster le timbre de la voix, rajeunir le visage (enlever des cernes et des rides), vitaliser le corps entier, élever les vibrations et alléger la vie, etc, etc...

Avec les années, la colonne vertébrale devient comme un vase précieux où l'énergie s'accumule et cela permet à la kundalini de monter à plusieurs reprises dans chacun de nos corps subtils pour activer toujours plus profondément nos chakras et éveiller nos facultés spirituelles. Tous nos corps d'énergie se chargent graduellement aussi d'une énergie solaire nouvelle, ce qui s'appelle en langage spécialisé: solariser nos différents corps d'énergie (le corps vital, le corps astral, le corps mental, le corps causal...). Cela nous permet d'accueillir  en nous une quantité d'énergie de plus en plus grande, et aussi, d'incarner en nous une charge d'énergie Christique de plus en plus grande.

Les gens qui renversent le contenu de leur vase... perdent tout ce qu'ils ont accumulé avec tant d'amour et de patience !

Ce sont ce qu'on appelle les chutes des initiés ou les initiés tombés. Il est très difficile de se relever après une chute.



Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité

vendredi 19 mai 2017

L'ÂGE ADULTE - L'Éducation immortelle de L'AMOUR DES ENFANTS




Chaque être humain a son propre Plan de Vie, soit: les objectifs psychologiques et spirituels qu'il s'était donné avant de s'incarner.

Un être se sent à sa place lorsqu'il sent intuitivement qu'il réalise son Plan de Vie, qu'il atteint graduellement chacun des objectifs que son âme voulait atteindre.

Cette sensation est très intime et ne peut être procurée par un jugement externe de quelqu'un d'autre. C'est en s'écoutant intérieurement, en méditant, en aimant l'Être Suprême que l'on est à l'origine, qu'on découvre notre juste place, notre rôle particulier pour améliorer la qualité de vie de notre famille, de notre milieu professionnel ou social et pour certains, certaines, d'améliorer la qualité de vie de la Terre entière !


Un adulte, comme un enfant d'ailleurs, se sent à sa juste place lorsqu'il s'unit à sa Conscience Suprême et trouve un chemin lui permettant d'exprimer son Intelligence Divine, son Amour Divin, sa Puissance Créatrice Divine.

S'il ne fait que nourrir son petit égo, s'il refuse d'écouter sa Conscience Divine, s'il ne suit pas son Plan de Vie Joyeux et par conséquent, ne suit pas non plus le Grand Plan de Vie Harmonieux de la Terre et de l'Univers, cet individu sera automatiquement malheureux, divisé, confus, et sa vie lui semblera vide et absurde.

Graduellement, cet être deviendra cynique, aigri, frustré, colérique, illogique, et s'épuisera de toutes sortes de façon en essayant de fuir ce malaise profond par une course constante dans les achats, les promotions, la célébrité, le sexe, la drogue, le travail excessif...

Ou encore, cet être deviendra paresseux, indifférent, mou, endormi, répétitif... et vivra sa vie en se laissant couler, dépérir, enlaidir, sans rien remarquer.

Certains êtres choisissent aussi le chemin de la criminalité, puisque rien n'a de sens pour eux, et puisqu'ils ne perçoivent pas les conséquences de leurs actes, ils vivent en méprisant et en exploitant les autres chaque fois qu'ils le peuvent.

Toutes ces situations de vie malsaines et malheureuses disparaissent ou ne peuvent apparaître lorsqu'un être s'écoute intérieurement, se respecte, et respecte sa Conscience Suprême à l'origine de son Plan de Vie.

Les enfants, les adolescents et les adultes sont donc très heureux habituellement, s'ils reçoivent une éducation ou un encouragement leur faisant réaliser les richesses internes qu'ils ont et qui les enrichissent encore plus lorsqu'ils les apportent dans le milieu externe, la famille, la société.

Les moments de solitude peuvent donc être vécus avec tranquillité (au lieu d'avec fuite), et le besoin de s'écouter calmement, d'écouter sa Conscience Divine et d'organiser ses priorités de vie en conséquence devient tout naturel et apaisant.

L'éducation éternelle provient donc beaucoup plus de l'intérieur des êtres que de l'extérieur, telle que nous l'imaginons parfois en donnant trop de place à la technologie moderne, aux ordinateurs, aux vidéos, aux programmes télévisés...

S'Aimer en tant qu'adulte ou Aimer nos enfants véritablement, cela commence en tout premier lieu par ce respect de nous-mêmes qui est le respect de notre Conscience Suprême, celle qui nous donne la Vie, la Lumière, la Paix... qui remplit profondément notre coeur.



Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité

mercredi 17 mai 2017

Les connections corps-énergie-psychisme


 Le fonctionnement de cet ensemble corps-énergie-psychisme est d’une simplicité extraordinaire. C’est ce qui lui donne sa force et en fait toute sa beauté. Car une émotion n’est qu’une information portée par une vibration. Cette émotion vibre à une fréquence qui lui est propre. C’est ainsi que la vibration de la jalousie ne vibre pas au même niveau que celle de la beauté ou de la compassion.



D’un autre côté, le corps humain est formé d’énergie comme nous l’avons vu. Chaque organe qui le compose, a sa vibration propre. Et ce sera la somme des vibrations de tous les organes et tissus du corps qui donnera la vibration globale d’un être humain. Ainsi, une émotion particulière vécue par une personne, comme une rancœur, vibrera à une fréquence donnée. Celle-ci entrera en résonance avec l’organe vibrant sur la même fréquence qu’elle, en l’occurrence la vésicule biliaire. L’énergie-émotion se fixera alors sur la vésicule, et y bloquera la circulation de l’énergie. La vésicule biliaire commencera alors à mal fonctionner sur le plan physique ce qui produira une inflammation à son niveau. Cette dernière attirera les toxines, les polluants et les toxiques présents dans l’organisme, induisant tôt ou tard une maladie sur cet organe, qui avec le temps deviendra de plus en plus grave: inflammation, infection, calcul… voire davantage.

C’est ainsi qu’un choc émotionnel peut générer à la longue, une maladie. Mais le choc émotionnel n’est que le déclencheur. Il bloque la circulation de l’énergie, ce sont les toxiques accumulés à son niveau, qui génèrent la maladie sur le plan physique… Ainsi, le psychisme et le physique se rejoignent par l’intermédiaire de l’énergie qui leur sert d’interface. Inversement, lorsqu’un organe fonctionne mal, à cause d’une séquelle de maladie, d’infection ou de traumatisme physique. Il va s’enflammer, attirant à lui ici encore, les toxines, les polluants et les toxiques de l’organisme, comme vu précédemment. L’organe touché - par exemple un sein - va générer une vibration pathologique qui entrera alors en résonance avec l’émotion correspondante, par exemple dans le cas du sein, la peur ou l’inquiétude pour ses enfants ou son conjoint.

 C’est ainsi qu’un organe malade peut générer des sentiments chez une personne. Le physique agit ainsi sur le psychisme, par l’intermédiaire de l’énergie également. Mais le système énergétique peut également produire des problèmes de santé importants par d’autres voies. Par exemple, lorsque le niveau vibratoire d’une personne baisse de manière notable, il entre alors dans le champ de la maladie. Et plus la vibration sera basse, plus la maladie sera grave. Une autre possibilité est la perturbation du réseau énergétique d’une personne à la suite d’un désordre provenant de l’extérieur comme des énergies nocives venant d’un problème géobiologique, ou encore des énergies négatives provenant de pensées violentes envoyées par d’autres personnes.

 Car comme Emoto l’a montré, une pensée modifie la structure de l’eau. Ainsi lors d’une rencontre avec une personne, ses pensées vont structurer votre réseau hydrique, en bien ou en mal, selon leur nature… Or, le corps humain est composé en moyenne de 70 % d’eau. C’est par cette voie que les pensées étrangères peuvent agir sur votre équilibre physique.



Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité