multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

vendredi 2 décembre 2016

De nouvelles aptitudes pour les Hommes Nouveaux


Un élément apparaît en parallèle à la sensitivité. C’est la relation entre le passé, le présent et l’avenir qui se transforme. Vous serez de plus en plus étonnés, au fil des prochaines années et des prochaines décennies, de constater que, pour l’être humain, le temps va se transformer et l’accès à la connaissance associée au temps se transformera tout autant.

Voyons de plus près cet élément si important. Avez-vous constaté depuis quelques années, particulièrement durant les 15 derniers mois de la vie sur cette Terre, que le temps semble s’accélérer, qu’une heure semble s’écouler plus rapidement, et qu’auparavant vous aviez plus de temps en une heure pour réaliser vos travaux ?

Maintenant, vous avez l’impression qu’il y a moins d’heures dans une journée, moins de minutes dans une heure. Et cela va continuer à s’intensifier en ce sens.



A ce jour, vous ressentez des tensions et des lourdeurs. Vous percevez des empressements. Vous sentez que vous n’avez pas le temps d’achever vos travaux, de répondre aux exigences que, souvent, vous vous êtes vous-mêmes imposées. La vie perd ainsi progressivement de son sens parce que vous la ressentez moins. Votre rythme d’exécutions des choses est plus rapide. Toutefois, vous avez moins le temps de déguster, de savourer et d’apprécier.

Votre action est plus rapide, parfois moins fine, moins minutieuse. Vous avez moins de joie à exprimer, à manifester puisque vous êtes plus empressés, et cela va s’intensifier. Que faut-il en conclure ? Cela signifie que vous avez atteint un point où le temps devient totalement différent. Les recherches pour accomplir des objectifs, des buts en termes de productivité, d’efficacité, ne peuvent plus tenir puisque plus les individus s’y attachent, plus ils en font leurs valeurs primordiales, et plus ils s’y détruisent. Les tensions sur votre système nerveux, provoquées par la recherche de performance, par toute la productivité exigée, deviennent insupportables. Alors, la perte de sens associée à cela, cause bien sûr des fatigues profondes, à la fois psychiques et physiques, de même que des états de laxisme et des états dépressifs. A cause de cette accélération, et des fatigues profondes qui seront ressenties, les individus vont transformer leurs valeurs et leurs orientations. Le temps aussi connaître une forme d’explosion.

Depuis quelques décennies, plusieurs Sages vous invitent à vivre l’instant présent. Bien sûr, il s’agit de ne pas être dans l’anticipation, dans l’appréhension et de ne pas avoir peur du lendemain en fonction des peurs du passé. L’explosion du temps signifie que le passé et le futur s’uniront au présent.

Vous vous dirigez progressivement, non pas durant les prochaines semaines, mais au cours des années et des décennies à venir, vers une vie sur cette Terre où le passé, le présent et le futur pourront être ressentis et captés simultanément. Cela est difficile à imaginer, pourtant vous le vivez déjà ainsi inconsciemment. Par exemple, il est possible qu’une blessure de votre enfance ou de votre vie précédente influence encore votre manière d’être actuelle, votre façon de vous tenir à côté de votre voisin ou de le regarder, ou encore d’être ouvert à lui. Alors, votre passé influence l’instant présent et votre manière d’être dans l’instant présent influence l’avenir.

Voilà un exemple fort simple permettant de comprendre que le temps est déjà compressé. D’ici à ce que vous viviez dans un espace-temps totalement libéré, vous aurez l’impression qu’il s’ouvre de plus en plus. A ce jour, de plus en plus ‘individus parmi vous sont conscients ou ressentent les effets de leur enfance et même de vies antérieures.

Or, à très court terme, puisque les changements ont déjà débuté, les vies antérieures associées à cette humanité n’auront plus d’intérêt pour vous, car vous capterez par votre présence, davantage d’informations et de sensations associées à des vies antérieures qui sont en apparence beaucoup plus anciennes, selon votre calendrier terrestre, mais qui existent simultanément dans un calendrier cosmique. Sur cette Terre il y a évidemment eu des civilisations très anciennes, où vous avez vécu et perçu des connaissances très différentes de ce que vous vivez à présent. Cela signifie que, sur le plan psychique, vos états, vos attitudes et vos comportements, au lieu d’être influencés par des vies dont le rythme était relativement similaire à celui de votre époque, le seront par des vies totalement différentes. Cela annonce donc par exemple pour les humains, la perspective de retrouver des connaissances anciennes, physiques et concrètes, présentement enfouies au fond de la Méditerranée et de l’océan Atlantique, dans les grands déserts, mais aussi dans de grandes chaînes montagneuses comme celles des Andes. 

Vous y découvrirez des informations, des connaissances, des vestiges et des héritages de civilisations antérieures. L’être humain découvrira dans ses fouilles de riches héritages et leurs vibrations influenceront sa vie et ses créations futures.

Sanctus Hermanus canalisé par Pierre Lessard

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

jeudi 1 décembre 2016

LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES ET NOTRE SANTE



Chères Ames, maîtres et disciples de vous-mêmes, accueillez notre Amour.

S’il vous sied pour un moment, fermez vos yeux et, derrière vos yeux clos, respirez profondément, mais sans effort...

Abandonnez toute préoccupation, toute tension et toute résistance… Faites taire les bruits intérieurs et extérieurs… ne répondez plus aux sollicitations du mental de telle sorte que vous puissiez vraiment ressentir votre propre énergie et les vibrations qu’elle génère. Nous vous invitons à être disponibles à ce rendez-vous, un rendez-vous sensoriel avec vous-mêmes dans un espace d’intimité dans lequel vous savez distinguer les peurs, de vos voix intérieures. Allégez-vous en déposant à vos côtés, par vos intentions, tout ce qui vous alourdit, tout ce qui pèse sur vous… Faites le choix, pour ce moment de rencontre, de vous délivrer de vos mémoires, des peurs qu’elles ont générées, des croyances, des désirs et de toutes vos résistances… Allégez-vous de telle sorte que vous puissiez créer dans l’espace du cœur, où vous pouvez ressentir votre Ame, entendre votre Esprit.



Délaissez vos distractions pour être présents à la réalité, une réalité intérieure, cosmique, universelle qui vous permet de transcender maintes illusions de la vie quotidienne… Au cœur de vous-mêmes, à la rencontre de l’être vrai, transparent, du maître en vous, vous retrouvez vos véritables facultés. Elles vous permettront de vous éclairer comme de créer votre vie.

Les humains sont distraits par leurs pensées, par leurs désirs et par un ensemble important de perturbations autour d’eux. Les sollicitations sont nombreuses, et lorsqu’un humain n’est pas conscient de l’ampleur de l’intensité de toutes ces sollicitations et du désordre qu’elles créer, alors il se vulnérabilise.

Nous allons, chères Ames, nous entretenir d’une réalité de la matrice terrestre, de vulnérabilités et de pouvoirs des différentes formes de vie qui vibrent et évoluent dans la matrice terrestre. Rappelez-vous qu’il appartient à l’être de choisir ce à quoi il prête son attention, ce sur quoi il se centre. L’humain n’a pas à se concentrer malgré tout ce qui lui fut enseigné, car la concentration sur une très longue période épuise l’être et le vulnérabilise. Sur de très courtes périodes, la concentration permet l’émergence et l’intensification d’une faculté. Toutefois, sur une plus longue période, au contraire, l’humain perd son pouvoir et ses facultés s’il se concentre surtout sur des éléments extérieurs à lui qui captent son attention et ses forces. Ne vous laissez pas envahir.  

L’être humain est une trilogie. Il est Ame, Esprit et il est chair. En soir, il est un être de Lumière qui voguait allègrement dans le cosmos multidimensionnel lorsqu’il ressentit un appel, un élan, une invitation de la vie en lui à se manifester sur la Terre. Imaginez-le comme une étoile lumineuse dont les rayons fusent dans toutes les directions. Certains rayons de sont propagés jusqu’à la Terre, et en entrant en interrelation avec l’atmosphère terrestre, ils ont diffusé jusqu’à leur centre, jusqu’à l’étoile centrale, un appel à l’incarnation. C’est alors que l’être de lumière, répondant à l’appel, au mouvement et à l’attraction terrestre, s’est manifesté sur Terre. 

En se manifestant dans la matière, il a engendré un corps et une structure énergétique. Toutefois, il n’a pas perdu sa nature lumineuse. Il est toujours un être de lumière qui se manifeste dans une structure d’énergie. L’énergie peut être imaginée comme une infinité de petites particules ou de cellules en mouvement. Ces cellules sont faites de lumière et, dans leur mouvement, elles créent des éclats de lumière et des éclats sonores. Autrement dit, l’infinité de cellules qui se manifestent sous une forme lumineuse, gazeuse, fluide, sous une forme cristallisée, matérialisée, est en mouvement et celui-ci crée de la lumière et des sons. Ainsi l’énergie en soi crée de l’énergie par son mouvement. Lorsque l’humain comprend et ressent que tout est énergie, tout est mouvement, et que par le mouvement l’énergie se crée ou se produit, selon vos terme s, alors il saisit comment l’infinité s’est créée, comment l’univers se crée et se recrée à chaque instant et comment lui-même peut se régénérer. 

L’être humain sur Terre vit dans un véhicule physique et un véhicule de Lumière. L’un comme l’autre est structuré, l’un comme l’autre lui permet de capter de la lumière, des ondes photo lumineuses sonores et lumineuses, et l’un comme l’autre lui permet d’en émettre. Si l’être humain est ainsi, c’est parce que chacune de ses cellules l’est également. Chaque cellule a la faculté de capter des ondes photo lumineuses et sonores, et d’en émettre, permettant ainsi aux cellules de communiquer entre elles et avec les cellules d’autres formes de vie.



A cette étape de l’évolution de votre humanité, alors que celle-ci est entrée dans un nouveau monde, il est naturel que l’humain ressente et comprenne davantage sa véritable constitution, de telle sorte qu’li puisse aussi comprendre les sensations que provoquent les transformations actuelles de son corps, de ses glande s, de ses cellules, de sa structure cellulaire comme de sa structure énergétique. Le monde d l’homme est en mutation accélérée. Il l’est tout autant dans son corps physique que dans l’ensemble de ses corps de lumière, et dans ce qu’il voit autour de lui et ce qu’il ne voit pas, mais qu’il ressent, perçoit et capte.

Actuellement, tous les humains en mutation ont la possibilité de constater une augmentation de leur réceptivité subtile, de leur perceptivité. Tous les humains sont présentement dans un parcours intense d’éveil de leurs facultés de communication à l’échelle du microcosme et du macrocosme, et à l’échelle humaine. Le monde change totalement. Voilà qui suscite beaucoup d’intérêt et qui provoque beaucoup d’effervescence chez les êtres qui ont toujours autorisé les sensations d’un monde vaste et infini. Voilà qui crée beaucoup de peurs, de tensions et de contractions aux humains qui se sont identifiés à leur corps, à leur personnage ou à un monde limité qu’ils voient et voyaient autour d’eux.

C’est ainsi que maintenant, qu’ils en soient conscients ou non, les humains sont plus réceptifs, et cette réceptivité s’accroît et s’accroîtra à un rythme exponentiel jusqu’à ce que chaque humain incarné puisse non seulement concevoir la multidimensionnalité de son être et de l’univers, mais aussi la ressentir et vire en accord avec elle.


Ce texte est la retranscription d’une canalisation publique devant auditoire, de Sanctus Hermanus canalisé par Pierre Lessard

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité


NOUS NE SOMMES PAS CE QUE NOUS CROYONS ETRE



Nous ne sommes pas un corps, nous sommes un Esprit illimité, éternel, immortel, mais dans notre rêve actuel, nous voulons croire que nous sommes un corps limité, éphémère et mortel. Nous croyons que nous avons en nous un Esprit qui dépend de notre corps.

En fait, c’est totalement l’inverse, nous sommes un Esprit qui, dans une toute petite partie de lui-même, dans une étincelle de lui-même qui a fait un grand rêve, a donné forme à un corps et nous en sommes venus à penser que nous sommes uniquement ce corps !



Le corps ne peut rien faire de lui-même, il est sous le contrôle complet du mental, et selon ce que pense le mental, le corps réagit en conséquence. Le corps n’est pas malade de lui-même, le corps devient malade parce que le mental est malade et que cela se répercute dans le corps. Lorsque le mental guérit, retrouve sa nature Divine, le corps guérit, automatiquement.

... L’idée ici est simplement de comprendre que toute guérison véritable et définitive est toujours d’ordre mental et spirituel, tout le reste, toutes les autres approches de guérison que l’on retrouve bien souvent dans nos hôpitaux conventionnels, tous les médicaments, plantes et suppléments prescrits, tout cela ne soigne que les symptômes externes qui peuvent temporairement disparaître, s’atténuer, ou changer de forme, mais qui ne disparaissent jamais totalement, tant que le mental qui est derrière le corps n’a pas été transformé.

Bon, je reviens maintenant à cette notion de culpabilité originelle, à ce premier conflit, qui a ensuite créé tous nos conflits, dans notre nature humaine. Ce que la majorité des gens ne savent pas, ne comprennent pas actuellement, c’est que lorsqu’un conflit intérieur devient trop désagréable, trop difficile à supporter, il y a un mécanisme naturel de défense qui se met en place spontanément (à notre insu en fait, sans que notre conscience de surface le remarque, puisqu’il se produit à partir de notre inconscient), ce mécanisme s’appelle la projection…

Qu’est-ce que la projection ?

C’est le fait d’oublier un conflit en soi en le projetant sur une autre personne, pour le voir en l’autre au lieu d’en soi. Autrement dit, cela revient à accuser l’autre au lieu de s’accuser soi-même car cela serait trop douloureux.

Ainsi, par ce processus, lorsque Dieu, ou l’Esprit Divin, est devenu comme un ennemi pour nous, parce qu’en tant qu’individualité, en tant qu’égo, dans notre nouveau rêve, nous ne voulions plus de l’expérience de la Totalité, de l’Unité Divine, nous avons développé sans nous en rendre compte la notion d’ennemi à l’intérieur de nous, dans notre mental. Nous avions un ennemi : Dieu ! (Bien sûr, comme je l’ai déjà dit, en profondeur, en dehors de ce rêve, nous savons que ce n’est pas vrai, car c’est ce que nous sommes, nous sommes l’Esprit Divin, le Christ Innocent et pur, mais dans notre égo, nous l’avons volontairement oublié !)

En ayant dans le mental un ennemi constant, cela est vite devenu insupportable pour la petite étincelle que nous voulions maintenant être, alors nous avons projeté à l’extérieur ce conflit... nous avons donc matérialisé l’Univers de l’Éphémère, le Grand Rêve, et nous avons imaginé que d’autres étincelles étaient nos ennemis. C’était pour nous la seule façon de donner forme à notre conflit avec Dieu, avec l’Esprit d’Unité.

De cette façon, au lieu de nous souvenir de notre conflit Originel, notre conflit avec Dieu, avec l’Esprit d’Unité, nous pouvions mettre notre attention sur nos ennemis imaginaires : d’autres étincelles Devenues menaçantes pour nous. Sur ce chemin, nous avons développé toutes sortes de relations problématiques et accusatrices qui étaient la matérialisation externe, la projection en fait, de ce que nous ressentions face à Dieu.

De plus, en nous éloignant ainsi de Dieu, de l’Esprit illimité, dans notre rêve, nous avons perdu le contact avec l’information instantanée, la Source de Connaissance infinie qui est en nous, qui est nous, à l’Origine. Nous sommes donc devenus de plus en plus ignorant, au fur et à mesure que nous regardions à l’extérieur pour prendre nos décisions, au lieu de nous écouter intérieurement, au niveau de notre essence Divine.

Nous avons donc pris toute une série de décisions qui étaient basées sur l’extérieur, sur les formes manifestées, sur les corps, sur notre corps, au lieu de décider à partir du point de vue de l’Esprit en nous. Cela nous a conduits à toute une série d’erreurs, de mauvais choix, de mauvaises décisions, basées sur la peur et la culpabilité, et non basés sur l’Amour et Intelligence. Notre vie a donc commencé à se compliquer de plus en plus...

Au fil des expériences, les conflits divers qui ont été vécus avec les projections, les accusations, les agressions, les abandons, les pertes, les carences, les pauvretés... ont causé toute une série de traumatismes, de peurs secondaires, de culpabilités secondaires également ainsi qu’une série de conditionnements de toutes sortes aux activités plus corporelles et sexuelles. Notre petit égo du début est donc devenu un énorme égo aux innombrables facettes. Dans notre rêve, en étant de plus en plus éloignés et coupés de la Source, de l’Esprit d’Unité que nous sommes, nous avons accordé de plus en plus d’importance aux formes denses, aux corps, à notre corps, et nous avons de plus en plus perdu la mémoire de qui nous sommes vraiment dans notre Divinité.

Le monde que nous voyons tout autour de nous reflète notre monde intérieur, notre intérêt pour le corps, et les divers conflits intérieurs que nous avons. Le corps est vraiment le héros de notre rêve, de notre monde d’illusion, car il nous permet de maintenir notre attention sur l’extérieur au lieu de sentir la peur et la culpabilité en plusieurs couches qui est à l’intérieur de nous. C’est pourquoi il y a tant d’activités corporelles dans le monde : les sports, les exercices, l’alimentation, le massage, la sexualité, la danse, les soins corporels (manucure, pédicure, coiffure, body building, bronzage), la mode vestimentaire, etc...

Toutes ces activités nous gardent bien occupés, et il nous faut une industrie internationale pour donner forme à tous les produits que nous voulons et les distribuer, donc nous devons nous maintenir aussi dans des activités de conception, distribution, vente, échange de tous ces biens et services. La construction et la rénovation nous occupent grandement aussi.

En fait, près de 97% de toutes nos activités, en moyenne, sont reliées à la matière, au corps, à l’individualité, donc à l’égo, et environ 3% seulement, à notre essence Divine ! Le monde que nous voyons n’est donc pas une création de Dieu, mais des étincelles Divines que nous sommes qui ont oublié leur nature Divine. Il ne sert donc à rien d’accuser Dieu pour tout ce fouillis... Les seuls et uniques responsables ce sont nous, les étincelles Divines amnésiques, les égos petits et gros qui avons mis en forme à l’extérieur, ce que nous ressentions dans notre intérieur.

Le chemin d’Éveil pour retrouver la Réalité, le monde hors de ce rêve, de ces illusions, nous invite à redécouvrir notre nature Divine, à accepter d’être le Christ, d’être un Esprit illimité et immortel. Tant que nous souhaitons vraiment rester des étincelles Divines amnésiques, ayant souvent des corps malades, vieillissants et mortels, c’est ce que nous aurons. Pour vivre autre chose, il faut le vouloir vraiment ! Et il faut aussi apprendre à décristalliser doucement cet égo.

Est-ce que tu veux apprendre à te libérer de toutes tes peurs, de toutes tes culpabilités, et retrouver la sécurité et la stabilité qui existent au niveau de l’Esprit illimité que tu es vraiment ?

Si ta réponse est oui, tu peux continuer à lire ce texte... Mais si tu ne veux pas te libérer ainsi, c’est correct aussi. Tu peux arrêter de lire et continuer de vivre tel que tu vis... en lien avec ta propre façon de penser ou en lien avec celle de d’autres enseignants qui voient la vie différemment de ceci. Un jour futur... nos routes se recroiseront possiblement !

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité


samedi 26 novembre 2016

LA CONTRACEPTION ARTIFICIELLE OU NATURELLE dans la dimension MENTALE



Il est très important de savoir que la contraception par chirurgie (vasectomie chez l'homme, ligature des trompes chez la femme) empêche complètement le parcours de sexualité tantrique. Quand les canaux sexuels sont coupés ou bloqués, l'énergie ne peut plus circuler et atteindre le milieu du corps, le chakra du bas de la colonne vertébrale, et monter doucement vers le haut dans le processus de la transmutation sexuelle. Malheureusement les médecins et les infirmières n'ont aucune connaissance de cela habituellement et ne peuvent en informer leurs patients.



Alors les hommes et les femmes qui n'ont plus leurs canaux intacts doivent faire inverser la chirurgie et faire remettre les canaux dans leur état originel. La personne qui vit cela peut aussi faire de la visualisation créatrice pour aider ses canaux à se réparer plus rapidement. Par la suite, le couple est invité à utiliser uniquement les moyens naturels comme le condom ou la surveillance de la période de fécondité, et de ne plus utiliser les moyens artificiels qui font souvent en sorte de blesser le corps de la femme à moyen ou à long terme. Ainsi la pilule qui dérègle les hormones, le stérilet qui est un corps étranger, les mousses et les gels qui sont des produits en partie toxiques, sont à éviter pour s'assurer de conserver sa santé.

Il est utile aussi de savoir qu'en étant plus vitalisés (si nous pratiquons régulièrement la sexualité tantrique), la période de fécondité est plus grande car les ovules et les spermatozoïdes peuvent vivre plus longtemps dans le corps, donc il convient d'être vigilant sur une plus grande période, si on ne veut pas d'enfant, ce qui veut dire prévoir au moins 7 jours au milieu du cycle de la femme, au lieu d'uniquement 1, 2 ou 3 journée de fécondité.

(À noter: un couple tantrique n'a pas besoin d'avoir un orgasme pour créer une fécondation, un spermatozoïde guidé par un ange de la vie passera dans les canaux connectés, pour aller rejoindre l'ovule de la femme, si les parents veulent un enfant.  Le travail de l'ange sera expliqué juste un peu plus bas...)

Et en tout temps, on peut utiliser la contraception de conscience: avant l'union sexuelle, clarifier avec notre partenaire que nous ne voulons pas d'enfant, et demander aux anges de la fécondation de veiller à ce qu'il n'y ait aucune conception de réalisée. Si nous sommes bien clair sur notre intention de ne pas accueillir d'enfant présentement, aucun ange ne transgressera notre libre-arbitre. Si nous avons un doute toutefois... ne serait-ce qu'un tout petit doute, presqu'inconscient, donc si nous voulons un petit peu un enfant... ce type de contraception ne peut fonctionner.


Les anges de la fécondation interviennent pour aider l'âme de l'au-delà (qui a choisi ses parents) à connecter son cordon d'argent (le cordon qui réunit tous les corps subtils de notre structure multidimensionnelle au corps physique) avec le spermatozoïde du père. C'est donc ce spermatozoïde choisi par l'ange qui aura la force de féconder l'ovule. Au moment de la mort, ce sera le phénomène inverse, un ange de la mort (attitré au processus de la mort et donc de naissance dans l’au-delà ou de retour dans l'au-delà...) à couper le cordon d'argent d'une âme, ce qui fait en sorte que son corps astral et ses autres corps plus subtils seront détachés du corps physique et du corps éthérique et que l'âme pourra rester dans l'astral ou dans une autre dimension plus élevée si elle peut s'élever davantage, jusqu'à sa prochaine réincarnation. Dans les morts cliniques, les "Near Death Experiences", le cordon d'argent n'est jamais coupé, c'est pour cela que l'âme réintègre son corps après X minutes.

Finalement, il est important de savoir que dans la période des menstruations, on ne peut pas pratiquer la sexualité tantrique. Le processus d'écoulement du sang serait perturbé par le processus de la transmutation qui se vit dans le Tantrisme, alors dans les 7 premières journées du cycle menstruel, il n'y a pas d'union sexuelle, c'est un moment de pause.  Juste après une union tantrique, qui constitue en soi un processus de création dans nos corps subtils...

Il est préférable de ne pas prendre de douche tout de suite et d'attendre environ 30 ou 45 minutes, pour laisser les nouvelles énergies se mettre bien en place dans le corps et de ne pas les perturber par l'eau et la température froide ou chaude de la douche (ou du bain). Pour les femmes aussi, il est utile d'éviter l'immersion complète dans l'eau (piscine, douche, bain) pendant les menstruations, car cela donne des chocs thermiques au corps qui augmente les douleurs des menstruations. Il est donc suggéré de laver ses cheveux dans un évier dans cette période rouge et de les laver moins souvent, ou autrement dit, de les laver uniquement s'ils ont vraiment besoin d'être lavés. Si le corps est moins ébranlé par les chocs thermiques, il restera plus aisément en santé par la suite, et les douleurs des menstruations seront très petites, presque inexistantes.



Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité